23.1.09

Qu'il repose en paix















Tous les matins, j'ouvre les rideaux fermés la veille.
Je pourrais effectivement faire ma paresseuse et laisser les stores ouverts au rez-de-chaussé toute la nuit.
Mais, psycho comme je suis, je serais incapable de dormir sachant que les voleurs peuvent regarder dans ma maison.

Ainsi, tous les matins, je fais ma petite tournée.
En même temps, je regarde les traces laissées dans la neige par les petits animaux durant la nuit.
Et là, je parle à la Bine : « Hooo regarde, un petit lapin est passé. Hooo regarde l'oiseau sur la branche ».

Lundi, nous avons aperçu le gros écureuil qui rôde toujours autour de la maison.
Là, il avait seulement la tête sortie d'un arbre.
« Hooo la Bine, regarde l'écureuil ».

Quel ne fut pas mon dégoût, mardi matin, de m'apercevoir que le mautadine d'écureuil était mort dans trou, la tête sortie.
Il a choisi de faire ça dans l'arbre qui fait face à la salle à manger.
Pauvre p'tit...

Je voulais que Franky l'enlève, mais il m'a dit : « Penses-y même pas ».

3 commentaires:

$ylvio $tyle a dit...

J'aimerais ben ça que vous preniez une photo par semaine de l'écureil jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement... ;)

Nicolas a dit...

lol, je dois t'avouer que je ris beaucoup en lisant cette nouvelle. Ok c'est triste pour la bine, mais moi je me marre. Une photo serait apprécié Frank (sachant que MC voudra pas)

Eric Pellerin a dit...

Ark... y'a rien que je trouve plus dégueulasse que des maudits écureux. Faut me comprendre, à Toronto, ils sont mutans, laids et vraiment vraiment pas gênés pour feindre l'attaque.

Alors c'est pas moi qui va pleurer sur le sort d'un des leurs!