17.9.08

Monter l'histoire



















Vendredi dernier, sur l'heure du dîner, je me suis garochée à mon magasin d'aubaines.
J'ai trouvé des merveilles : une boîte de réglettes et ce cadre.
Je l'ai aimé immédiatement.
Je le voyais noir et dans mon escalier, du 1er au 2ième.

Samedi matin, j'ai été au sous-sol chercher le litre de peinture noire.


















Deux couches et il était prêt à pavaner.
J'ai dû le retenir.
Nous n'avons pas eu la chance encore de peindre l'entrée.
Je la veux grise, comme le plafond de la salle à manger.

De plus, je ne peux pas accrocher ce cadre seul, pauvre petit.
Il devra être accompagné de nos aïeuls.
Nous voulons le mur comme témoin de notre passé.

Voici un exemple :

























J'ai décidé d'y consigner mes grands-parents maternels.
Il ont été captés le jour de leur mariage.
En voulant écrire ce billet, j'ai pris conscience d'un fait navrant.

J'adore l'histoire.
Cet hiver, j'ai fait du bénévolat pour empêcher une personne âgée de tomber dans la solitude.
Par malheur, elle est décédée à Pâques.
Cette semaine, j'ai approché les dirigeants de la résidence de ma communauté, pour les mêmes intentions.
Je souhaite écouter les personnes âgées pour mieux connaître mon passé, par conséquent mon futur.

Et là, je me butte à ma propre histoire familiale.
À la photo de Janine et de Marcel et c'est presque tout ce que je peux vous dire.
Je ne sais pas comment ils se sont rencontrés, depuis quand ils sont ensembles.
...
Comme si la proximité familiale créait une gêne, stérilisait la transmission l'histoire, de mon histoire.

Je vais tenter de changer le courant et connaître le récit de cette photo.
C'est à suivre...

2 commentaires:

sans_blague a dit...

C'est magnifique. Le cadre, les mots. Je ne savais pas que tu avais approché l'organisme à nouveau. C'est vraiment cool.

Les heureux proprios a dit...

En fait ce n'est pas un organisme cette fois-ci.
C'est la résidence de personnes âgées située aux 4 lumières.

La dame ne semblait pas comprendre pourquoi je voulait donner du temps. Je crois que ce n'est pas habituel comme offre.

On verra bien ce que ça donnera.